Jaroslav Hovadík et Yann Hovadik – La chair de ma chair [Krev mé krve]. Exposition à l’Université de Lorraine-Nancy

Jaroslav Hovadík (1935-2011) fut peintre, graveur et sculpteur tchèque, né à Zlín. Il a vécu et travaillé en Tchécoslovaquie, aux États Unis, au Canada, en France et en Allemagne.

Son enfance et ses premières études d’art sont liées à la Moravie. Il a séjourné à Fryšták, près de Zlín, et il a fait ses études à l’École des Beaux-Arts et des Métiers à Uherské Hradiště (1952-1955). Il a continué ses études à Prague, à l’École Supérieure des Beaux-Arts (1955-1957). Ayant terminé ses études, il a fait son entrée sur la scène artistique en tant que peintre, mais il s’est consacré aussi à la création de gravures, d’objets d’art souvent installés en plein air et d’assemblages. Il s’est tendu plutôt vers l’abstraction. Il est devenu un des membres fondateurs du groupe d’artistes plasticiens 5+2 de Zlín.

Après le Printemps de Prague de 1968, étouffé par l’invasion militaire des Cinq pays du Pacte de Varsovie, il s’est exilé au Canada, ensuite, il s’est installé en France. En 1986, il est parti en Allemagne. Il a vécu et travaillé à Mühlheim et il a intégré l’Association des artistes plasticiens allemands. Après la « révolution de velours » de 1989, il revenait régulièrement en République tchèque, notamment à Litoměřice, et il a poursuivi sa création d’artiste plasticien.

De sa personnalité a toujours émané une énergie extraordinaire et une nécessité intense de créer. Il a exposé aux États Unis, en Australie, en Inde et en Afrique. Il est abondamment représenté dans les galeries tchèques et on peut trouver plusieurs de ses objets d’art, dont certains en plein air, dans sa ville natale, à Zlín.

Son fils Yann Hovadik (1982) est artiste plasticien et enseignant, né en France. Très jeune, il se passionne pour l’art, initié par son père tchèque Jaroslav Hovadík.

Durant son enfance et ses jeunes années, il dessine sans relâche jusqu’à sortir diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Nancy (2005).

Aujourd’hui peintre figuratif français, Yann Hovadik se distingue par sa virtuosité du dessin, son sens de la couleur et son art de la composition. Faire de la réalité des images poétiques, telle est la recherche artistique de Yann, quête visible aussi bien dans le choix des sujets, mais aussi dans sa manière à la fois puissante et subtile. Yann Hovadik partage son expérience régulièrement dans le magazine Pratique des Arts et à travers ses nombreux cours et stages en France (Nancy et Paris) et à l’étranger, très appréciés des élèves.

Voici ce qu’il dit au sujet de la peinture réaliste :

Le travail du peintre réaliste est bien plus que la simple reproduction du visible sur la toile. L’artiste peint sa vision sensible du monde à travers l’expression de la lumière, de l’atmosphère, de la couleur, de la forme. C’est l’interprétation de ces éléments qui transforme la nature en art. La peinture est alors pour le spectateur une expérience esthétique intense, subtile et élévatrice.

« Le dessin n’est pas la forme, il est la manière de voir la forme. » Edgar Degas

Lien vers le site de Jaroslav Hovadík

 

200px-149654_4124939274245_765950370_n 200px-Cc57b884fb4ab9a6c96a79b2f3e6d91a--blogspot-fr 200px-Coco1 200px-Ec0acb61ba2b97ed1963d28aec8cf781e414ddca

Comments are closed.