Nami de Bianca Bellova aux Editions Mirobole

Nami de Bianca Bellova a été traduit par Christine Laferrière et est paru aux Editions Mirobole en 2018.

Un roman d’initiation, une quête, une fable écologique

Voici l’histoire d’un jeune garçon qui grandit sur les rives d’un lac en train de s’assécher, quelque part au bout du monde…
Un village de pêcheurs. Un rivage qui recule de manière inquiétante. Les hommes ont de la vodka, les femmes des soucis, les enfants de l’eczéma. Nami, lui, n’a rien, hormis sa grand-mère aux mains immenses. Mais il a aussi un destin devant lui, un premier amour, et tout ce qui suit. Cependant, quand une vie commence à la toute fin du monde, elle peut peut-être finir à son début. Cette histoire est aussi vieille que l’humanité. Pour son héros, jeune garçon qui se lance dans sa quête avec pour seules armes son obstination et le manteau qui appartenait à son grand-père, il s’agit d’un pèlerinage.
Magnifique roman d’initiation, Nami est aussi une légende contemporaine autour du courage et du destin.

 Lire un extrait

134Bianca-150x150Bianca Bellova 

Née à Prague en 1970, Bianca Bellová est d’origine bulgare. Elle travaille comme traductrice et interprète depuis l’anglais. Elle a déjà fait paraître deux recueils de nouvelles et un premier roman très remarqué. Nami, publié en 2016, a remporté le Prix de littérature de l’Union européenne et le prix Magnesia Litera. Bianca Bellova est traduite dans 15 pays.

 

Plus d’informations sur le site des Editions Mirobole 

Comments are closed.