L’Âge d’or de Michal Ajvaz aux Editions Mirobole

L’Âge d’or de Michal Ajvaz a été traduit du tchèque par Michal Pacvon et Aline Azoulay. Il est paru aux Editions Mirobole en 2017.

À travers un carnet d’exploration fictif, un voyageur revisite en imagination l’île peuplée d’excentriques où il vécut plusieurs années, faisant resurgir un univers de bruissements, d’odeurs et de lumières mouvantes, royaume de l’étrange et du beau dont le joyau le plus envoûtant est un livre labyrinthique que les indigènes complètent ou altèrent au gré de leurs humeurs…

Sur les traces de Michal Ajvaz et de son narrateur nostalgique, le lecteur arpente cette île mystérieuse, royaume de l’insensé et de l’absurde à la géographie vaporeuse, au langage mouvant, au gouvernement improbable, et  se perd dans un roman extravagant à la lisière d’un guide touristique devenu fou, au fil d’un imaginaire qui file à bride abattue…

Lire un extrait 

Entretien avec l’éditrice de Michal Ajvaz

MichalAjvaz-150x150Véritable figure littéraire tchèque, Michal Ajvaz est romancier, poète, essayiste. Né dans une famille de réfugiés russes en 1949 à Prague, il a suivi des études à la faculté de philosophie de l’Université Charles de Prague, puis exercé divers métiers – ouvrier, concierge, veilleur de nuit dans un garage, employé au service des eaux de la ville de Prague. Depuis 1994, il se consacre à la recherche et l’écriture. Son abondante bibliographie comprend, outre d’importants essais philosophiques ou littéraires sur des auteurs comme Derrida ou Borges, des ouvrages de poésie et de fiction. Il a reçu les deux plus prestigieux prix littéraires pour son œuvre : le prix Magnesia Litera, et le prix Jaroslav Seifert. Ses ouvrages ont été publiés dans 13 pays : Etats-Unis, Russie, Japon, Pologne, Hongrie, Slovénie, Pays-Bas, Belgique, Suède, Croatie, Bulgarie, Norvège et Serbie. Il est considéré comme un écrivain majeur dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis où il fait l’objet d’un travail critique important.

 

Déjà paru chez le même éditeur :

LAUTREVILLE_01

L’autre ville, traduit par Benoît Meunier paru en avril 2015. Il a reçu le Grand Prix Européen Utopiales 2015 et il a été finaliste du Prix Mythologica et du Grand Prix de l’Imaginaire en 2016.

Dans une librairie de Prague, un homme trouve un livre écrit dans un alphabet inconnu et l’emporte chez lui ; bientôt l’ouvrage lui ouvre les portes d’un univers magique et dangereux. À mesure qu’il s’enfonce dans les méandres de cette autre ville, il découvre des cérémonies baroques, des coutumes étranges et des créatures fascinantes ; derrière la paisible Prague des touristes, des cafés se muent en jungles, des passages secrets s’ouvrent sous les pieds et des vagues viennent s’échouer sur les draps…

Livre hypnotique entre merveilleux et surréalisme, L’Autre Ville est une ode à la quête, et au courage nécessaire pour affronter les nouveaux mondes qui ne cessent de nous appeler.

 

Lien vers le site des Editions Mirobole 

Comments are closed.