Parution de Comment j’ai rencontré les poissons de Ota Pavel

Comment j’ai rencontré les poissons

«  Une lecture physiquement contagieuse qui produit des bulles de joie sous la peau. » Erri De Luca, écrivain

« Le livre le plus antidépressif du monde. » Mariusz Szczygieł, écrivain

« Il faut conseiller à chacun de lire ce célèbre petit livre parce qu’il procure ce que l’écriture offre de mieux : chaque histoire brise d’abord le cœur puis, d’un seul coup, elle le répare. » Rosie Johnston, journaliste

« Ce livre est jubilatoire, Erri de Luca a raison ! » Librairie Le Marque Page, Choisy-le-Roi

Les poignantes mais souvent joyeuses histoires de ce livre composent la tendre chronique d’un homme qui se souvient de son père, génial représentant de commerce et grand amoureux de la pêche, géant captivant et charmeur aux yeux de l’enfant qu’il était. Elles commencent simplement, par ce regard de l’enfance, puis elles se développent pour illustrer la prise de conscience d’un garçon qui grandit et observe le monde autour de lui. Et si elles reconstituent l’histoire de sa famille, avec en arrière-plan celle de l’Europe centrale, elles sont en réalité beaucoup plus que cela : de touchantes méditations sur la vie et la survie, la mort et la mémoire, l’humour, la justice et la compassion.

Classique de la littérature tchèque et déjà traduit dans de nombreux pays, de la Pologne à l’Italie, de l’Espagne aux États-Unis en passant par Israël, Comment j’ai rencontré les poissons, largement autobiographique, n’avait encore jamais été traduit en français. Il est un des livres préférés de l’écrivain et journaliste polonais Mariusz Szczygieł, auteur de la préface.

Paru dans une première version en 1973, il a été complété, lors de ses nombreuses rééditions, d’autres histoires écrites par Ota Pavel. Cette traduction réunit un certain nombre de celles qui composent les recueils connus sous les titres La Mort des beaux chevreuils et Comment j’ai rencontré les poissons. Elle offre ainsi aux lecteurs français le plaisir de découvrir une œuvre dont l’humour et l’originalité ont permis à Ota Pavel de devenir un classique dans son pays, au même titre que Jaroslav Hasek et Bohumil Hrabal.

Traduit du tchèque par Barbora Faure

Préface de Mariusz Szczygiel, traduite du polonais par Margot Carlier

232 pages / 20 € / Format 13 x 20 cm / ISBN 979-10-95434-02-3

Conception graphique : Mr Thornill

À paraître le 11 octobre 2016

Pour en savoir plus :

Ota Pavel

Barbora Faure (traductrice)

 

 

Comments are closed.