Soirée « Sixties tchèque POP ! » au Kino-Ciné à Lille

Jeudi 17 sept. à 20h au Kino-Ciné 

Université Lille 3 Charles-de-Gaulle

Rue du Barreau, 59650 Villeneuve-d’Ascq Téléphone :03 20 41 61 43

 

Du cinéma en liberté : deux versants du cinéma pop et déjanté des sixties tchèques d’une inventivité formelle réjouissante.
7€ les deux films / 6€ abonnés & étudiants Lille 3
 
Proposé dans le cadre de la rentrée culturelle de Lille 3

20H - QUI VEUT TUER JESSIE ?

Film de Vaclav Vorlicek, Rép. Tchèque, 1966, 1h21, Num, VOSTF
 

Avec : Dana Medricka, Jiri Sovak, Olga Schoberová…

Étrange Festival 2014_Sélection Pépites de l’Étrange

Locarno 1966_Prix du Jury Jeunes
 
Henri Beránek est un chercheur un peu lunatique. Alors que sa femme, Rose, s’apprêt à présenter une invention transformant les cauchemars en doux rêves, un effet secondaire apparaît bientôt : le cauchemar disparaît… Pour se retrouver dans la réalité physique. Henri s’endort ce soir-là en lisant une BD dont l’héroïne est une plantureuse jeune
femme…
 
Notre avis : OVNI. Un bijoux pop adapté d’une BD culte tchèque, comédie SF, trouvailles visuelles, courses-poursuites improbables et humour potache pour ce plus grand succès populaire tchèque (l’équivalent des Bronzés, chez nous).
 

21h30 - LES PETITES MARGUERITES

Film de Věra Chytilová, Rép. Tchèque, 1966, 1h19, Num, VOSTF
Avec : Ivana Karbanova, Jitka Cerhova, Marie Cesková…

Marie 1 et Marie 2 s’ennuient fermement. Leur occupation favorite consiste à se faire inviter au restaurant par des hommes d’âge mûr, puis à les éconduire prestement. Fatiguées de trouver le monde vide de sens, elles décident de jouer le jeu à fond, semant désordres et scandales, crescendo, dans des lieux publics.

 
Bande Annonce: http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19540281&cfilm=4805.html
Incarnation éclatante de l’inventivité et du talent de la nouvelle vague tchèque. Ce film, censuré très rapidement après sa sortie, est devenu culte dans le monde entier. Věra Chytilová avait alors scandalisé la Nomenklatura à l’Est et époustouflé l’Ouest par sa liberté de ton et son insolenceMalavida
 
______________________________________________________________________________

Comments are closed.